Réhabiliter une friche industrielle

Couëron

Centre culturel et associatif

Réhabiliter une friche industrielle

Dans un bâti au potentiel architectural très fort, l’Espace culturel et associatif de la tour à plomb accueille associations et syndicats : bureaux, salles de réunions et d’expositions, locaux d’enseignement ou de loisirs, espaces sociaux. Transition entre un secteur industriel et le futur quartier d’habitation des rives de Loire, cet équipement public a redonné vie à l’ancienne usine Tréfimétaux.

Les caractéristiques du bâtiment ont été conservées laissant apparaître les traces du passé industriel de Couëron : structures de pierre, de brique ou de métal. Les percements nouveaux en béton brut, les charpentes nouvelles en lamellé-collé, gardent lisibles les interventions.

Seules les façades de l’aile ouest, appel coloré vers la cour, signale le changement d’affectation du lieu.

Matérialité : sols en ciment, cloisonnements en parpaings laqués et métal, nouveaux espaces de liaison et escaliers en métal galvanisé, rangements en tôle perforée, sanitaires à portes métalliques et timbres en émail blanc, gaines électriques apparentes, luminaires et interrupteurs industriels.

Maîtrise d’ouvrage Ville de Couëron

Architectes Urbanistes mandataires Sophie Blanchet

Architectes associés Benoit Garnier puis Magnum

BET Structure ATES

BET Lumière SPEEG & Michel

BET Fluides ITF

Paysage Zephir

Economie de la construction ECB

BE acoustique Acoustibel

Statut Livré

Calendrier 2009

Programme Réhabilitation des anciennes usines Tréfimétaux et création de la maison des associations

Situation Quai Emile Paraf, Couëron (44)

Mission Base 

Coût travaux 3,7 M€ HT (+ 188 K€ espaces verts)

Surfaces traitées 3295 m² / Surfaces avant démolition : 3795 m² dont 1072 m² démolis

Surfaces créées 732 m² / Surface de la cour : 2900 m²

 

Crédit Philippe Ruault (+ zoom Patrick Miara)

Partager cette page
 
 
 

Crédit : Patrick Miara

légende
légende
légende
légende
légende
légende
légende
légende
légende
légende